Le concept de sécurité

De Plongeplo
Aller à : navigation, rechercher

Un concept de sécurité, c’est un ensemble organisé d’éléments (processus et procédures) permettant de réussir dans le domaine de la sécurité de l’hygiène, de la protection de la santé, de la prévention des accidents et de la protection de l'environnement. Les standards de sécurité du club s'intègrent dans ce concept.

Il faut admettre que l’accident est un échec et que ni les accidents ni les incidents sont une fatalité.

L’accident et toujours le dérèglement d’un processus ou une erreur systémique.


C'est pouquoi nous soutenons l'axiome suivant : Tout est prévisible ou presque…

Pour être crédible, il faut dire ce que l’on fait pour la sécurité, faire ce que l’on dit, et être capable de le prouver le cas échéant.


Notre concept se structure autour des 10 chapitres ci-dessous.

1 Définition de la politique de sécurité. C’est faire savoir ce qu l’on veut, fixer des objectifs et agir en conséquence.


2 Organisation de la sécurité. C’est régler les tâches et les compétences les responsabilités en matière de sécurité, d’hygiène, de protection de la santé et protection de l’environnement.


3 Administration, formation, information. C’est rendre apte à agir correctement. Pour agir efficacement, il faut avoir les connaissances nécessaires. Ces connaissances sont assurées par une formation ciblée et permanente.


4 Règles et standards de sécurité. Elles fixent la ligne de conduite pour permettent aux plongeurs de se comporter en tout temps de manière sûre. En particulier lors de plongée à risques.


5 Gestion du risque. On ne peut venir à bout des dangers que lorsqu'on les connaît. L’identification des dangers et l'évaluation des risques qu'ils constituent est une tâche essentielle de l'activité dans le domaine de la sécurité. Les analyses de risques montrent où l’activité peut devenir dangereuse.


6 Gestion des évènements. Elle aide à réduire le dommage au minimum. Des secours rapides et compétents doivent être garantis en cas d’incident, ou d’accidents.


7 Mesures correctives. Les dangers identifiés doivent être éliminés ou ramenés à des proportions acceptables par des mesures appropriées. Il faut pourvoir à ce que les mesures prises restent efficaces à long terme.


8 Participation. La participation consiste surtout, à exploiter les connaissances de façon optimale et à faire des personnes concernées des participants. Les décisions prises en commun sont mieux acceptées ; c’est la recherche d’un consensus.


9 Protection de la santé. Elle est souvent négligée, mais elle est néanmoins importante. Il convient, en particulier, de procéder à l'enregistrement systématique des facteurs pathogènes et de prendre les mesures nécessaires pour les éviter.


10 Contrôles et audits. Ils permettent de contrôler si les objectifs fixés ont été atteints. Il s'agit de contrôles réguliers portant sur les machines, les appareils, les gaz, le matériel, les équipements, les comportements.