L'accident hyperoxique

De Plongeplo
Aller à : navigation, rechercher

Notre organisme fonctionne sous une pression partiel d'oxygène de 0.21 bar au niveau de la mer c'est la normoxie. Si cette pression partiel augmente sensiblement, l'hématose est modifiée et elle modifie le métabolisme de notre organisme.


En plongée, l'hyperoxie, c'est l’augmentation de la pression partielle de l'oxygène et c'est l’augmentation de sa concentration qui pose problème. Les risques liés à l'hyperoxie sont présents dans l’utilisation de gaz enrichis en oxygène comme le Nitrox, l’Hélitrox leTrimix, l’Héliox, mais également en plongée profonde l'air, dès 57 mètres.


Cinq types de risques sont à maîtriser :