Hélium

De Plongeplo
Aller à : navigation, rechercher

l'Hélium c'est quoi?

Ogive elium.jpgL’Hélium (Page Wikipédia) : Élément chimique gazeux, symbole est : He, nombre atomique est : 2 et son poids atomique est de 4.0026. Sa structure cristalline est hexagonale. L'Hélium est un des gaz nobles il se situe tout à droite dans le groupe 18 du tableau périodique des éléments de Mendeleïev. C'est le deuxième élément le plus léger. L'hélium est le second élément le plus abondant dans l'univers après l'hydrogène.


l'Hélium et la plongée Tech.

L’Hélium ne réagit pas avec les autres gaz, il appartient à la famille des gaz inertes. Il n’est pas nocif pour notre organisme. De ce fait, en plongée Tech, il est utilisé comme gaz de substitution pour combattre les effets neurotoxiques de l’azote et d’oxygène.

Ces particularités chimiques sont bien adaptées à notre métabolisme, l'Hélium est un gaz sans couleur, inodore et insipide. Il est moins soluble dans l'eau que tout autre gaz. C'est l'élément le moins réactif et il ne forme généralement pas de composés chimiques. Donc pas de dérangement dans notre métabolisme, il est bien mieux toléré que l’azote et le phénomène de narcose n’apparaît que vers 250-300 mètres.

Un autre avantage est son faible poids moléculaire qui est de 4 alors que celui du diazote est de 14. Cette particularité permet de d’écarter les problèmes d’essoufflement dus à viscosité du diazote qui 40 mètres sera 5 fois plus dense : Le confort respiratoire sera nettement meilleur en profondeur.

En plongée l’Hélium a quatre inconvénients :

  • Sous l'effet de la Loi de Graham, sa grande diffusibilité obligeant a une surveillance importante pour éviter les phénomènes de désaturation brutale avec embolies gazeuses
  • Sa conductivité thermique est exceptionnellement haute, 6 fois supérieure à celle de l’azote, entraînant une déperdition calorique importante par l’inhalation. Si une combinaison étanche est gonflée avec le gaz fond (Trimix) on réduit encore notre capacité d’isolation ou froid.
  • Son implication dans le SNHP (syndrome nerveux des hautes pressions) à partir de 180 mètres.


Risque d'inhalation lié à l’Hélium :

Ce gaz peut causer la suffocation en abaissant la teneur en oxygène de l'air dans des secteurs confinés. Il faut toujours appliquer les directives de sécurité lors de l’utilisation d’Hélium. En particulier il faut vérifier la teneur en O2 du local confiné avant d'entrer dans le secteur et bien aérer les lieux.

Inhalation d’Hélium pure est dangereuse il engendre des vertiges, le mal de tête, la suffocation par anoxie et la mort.

Résumé des caractéristiques de l'hélium qui nous intéressent en plongée

  • Très léger: 7.2 x moins dense que l’air.
  • Très diffusible: 2.65 x plus que N2.
  • Peu soluble: 4.7 x moins dans les graisses & 1.5 x moins dans les liquides [eau, sang] que N2.
  • Conductivité thermique: 5.86 x plus élevée que l’air (on se refroidit vite …).


Retour à : Les Gaz