Recommandations générales

De Plongeplo
Aller à : navigation, rechercher

Une bonne configuration de l'équipement permet l'ajout d'éléments nécessaires pour effectuer une plongée sans interférer avec la configuration de base. Plonger avec la même configuration que son partenaire, non seulement aide à résoudre les problèmes, il les empêche.


Voici une liste de recommandation pour le matériel Tech :


Détendeur primaire (1er étage) de bonne qualité et facile d'entretien par le plongeur.


Le tuyau court : Il doit permettre de respirer confortablement, mais ne doit pas être trop long pour ne pas créer une traînée ou une boucle.


Détendeur de secours : Il permet au plongeur de l’utiliser comme détendeur de secours pour lui dans le cas d'une défaillance ou d'un partage de l'air avec un équipier.


Tuyau long : il simplifie le partage d’air. Sa longueur doit être comprise entre 1.5 et 2 mètres. Il se monte sur le détendeur principal, il doit toujours être mis sur le côté droit du plongeur.


Lampe de secours : Elle doit être placée de manière à réduire la traînée, et facile d’accès d'une seule main.


Tête de lampe déportée : sur la main, cela permet d’avoir les mains-libres tout en permettant le plongeur de diriger facilement le faisceau lumineux.


Vêtement thermique : pour permettre au plongeur de ne pas se refroidir et de plonger en confort.


Sous-cutales : ou « sangles d'entrejambe » permet un ajustement personnalisé de l’harnachement. Avec un D-ring elle peut servir de point d’attache d’un scooter; ou pour le remorquage.


Cagoule : Obligatoire en eaux froide ou fraîche car c’est par la tête que l’on se refroidit le plus rapidement.


Sangle de masque : sangle forte qui ne risque pas de se casser.


Collier : pour tenir le détendeur de secours sous le menton, il permet une facilité d'accès avec la bouche en penchant la tête ver l’avant.


Tuyau d’inflation : il doit être légèrement plus court que le tuyau annelé ce qui le ramène conte la poitrine et non vers l’extérieur.


Tuyau du manomètre : Il doit permet de lire facilement la pression il sera maintenu par un mousqueton près du corps évitant ainsi les excès de la traînée.


Manomètre : En laiton de qualité et doit être fiable et facile à lire.


Couteau : montés à l'avant du corps, près du centre du corps du plongeur, pour un accès facile.


Poches : les poches sont idéales pour le stockage des ardoises, des tables de décompression, de petites bobines, de directive ou d'autres équipements nécessaires et montées sur la hanche pour réduire la traînée.


Bouée d’équilibrage : devrait être d’un volume suffisant pour flotter aisément en surface avec tout l'équipement.


Harnais et plaque dorsale : pour tenir le plongeur parfaitement à plat, porter des blocs de décompression tout en réduisant la traînée.


Lampe primaire : monté sur la hanche, boîtier de style léger, ce qui est facultative dans certains milieux, mais indispensable en plongée Tech.


Décharge urinaire : Aussi connue sous le nom de P-Valve, ou purge pipi, utilisé avec un préservatif masculin relié à un cathéter il permettra aux plongeurs d’uriner pendant de longues plongées avec une combinaison étanche.


Ardoise de poignet : monté, avec un chronomètre fonctionnel pour permettre la sécurité de la décompression ou le calendrier de palier.


Compas : monté sur un Zip pour éliminer la traînée et l'enchevêtrement.


Palmes : elle ne devrait pas avoir de sangle de fixation qui puisse se briser. Les remplacer avec une connexion plus solide (ressorts métalliques).


Dévidoir : son utilisation est subordonnée à l'environnement de plongée, il est habituellement monté sur un D-ring en arrière de la sangle contre la hanche pour rationaliser et de réduire l'encombrement. Bobines et autres dispositifs sont habituellement conservés dans une poche sous le bi ou sur la cuisse.


Parachutes : ou bouée de surface: une rouge pour signaler que tout est Ok et une jaune pour signaler un incident. Positionnés sous le bi ou sur une déco.


.