Les moisissures

De Plongeplo
Aller à : navigation, rechercher

Les moisissures

Les moisissures doivent être considérées comme des agents biologiques nocifs. Et certaines espèces un fort potentiel de sensibilisation.

La prolifération des moisissures dépend des conditions suivantes :

  • la présence de spores de moisissures (qui sont toujours présentes à l’intérieur d'un bâtiment et à l’extérieur).
  • Des températures appropriées, variant entre 2 et 40 °C (voire plus).
  • Une source d’alimentation, c’est-à-dire tout ce qui est organique.
  • Une source d’humidité.


L’humidité est le facteur de développement des moisissures.


Cela nous concerne donc au premier chef pour la salubrité du matériel de plongée.


Avec d’autres microorganismes elles jouent un rôle un rôle extrêmement important dans la nature pour la dégradation des matières organiques et l'on dénombre environs 100'000 espèces de moisissures déférentes. Elles ont la propriété de produire des enzymes leur permettant d’utiliser toutes sortes de substances comme élément nutritif.


D’une manière générale il faut compter sur la présence de très nombreuses espèces différentes à l’intérieur des bâtiments comme dans l’air extérieur; se sont les espèces Cladosporium, Penicillium, [Aspergillus] et Alternaria qui sont prépondérants au sein des espaces fermés.

Leurs effets sur la santé des personnes souffrant d’une tendance allergique ne sont pas négligeables. Leurs risques concernent essentiellement les symptomatologies suivantes :


  • Affections allergiques : rhino-conjonctivite, Asthme bronchique allergique, Pneumonie d’hypersensibilité, Aspergillose broncho-pulmonaire.
  • Affections fébriles : fièvre, lassitude, membre douloureux.


Le matériel exposé

Les matières organiques contenues dans l’eau du lac ou de mer sont retenues dans les matériels. Les matériels sont des pièges pour les matières organiques naturelles ou de provenance humaines (muqueuses, salives, cellules de peau, etc.). Il faut aussi compter avec la contamination terrestre, les équipements en contact avec le sol ou d’autres supports contaminants.

  • Les recycleurs sont des pièges à salive et muqueuses.
  • Les Stab sont des pièges à eau.
  • Les masques de plongées regorgent de matières organiques et de trace de muqueuses.
  • Les détendeurs buccaux retiennent de l’eau et des matières organiques de toute provenance.
  • Les combinaisons sont des éponges à eau et à matières organique divers.


Mesures de sécurité

  • Toujours laver le matériel après la plongée et le faire sécher.
  • Désinfecter le matériel à intervalle régulier.
  • Désinfecter la boucle respiratoire des recycleurs après chaque plongée.

Le nettoyage et la désinfection du matériel permet de lutter contre la contamination et de réduire les risques à une proportion acceptable pour les personnes sensibles.


Maintenir au sec les locaux de stockage du matériel, éponger les ruissellements d’eau et ventiler le local.