Les chefs

De Plongeplo
Aller à : navigation, rechercher

LA FONCTION DE CHEF

Le Chef (ou prestataire de services) est à la fois le spécialiste d'une discipline et le détenteur de compétences élargies qui en font un véritable « expert » ; il maîtrise les processus. Il est directement au contact des membres du club. Personnage clé de la sécurité des processus, il conduit les opérations selon les procédures du club, Il suit ou organise le suivi des indicateurs associés au processus qu’il pilote et il est responsable du résultat attendu comme prestataire de services.

D’une manière générale un Chef dispose de compétence, de l’autorité, et des moyens nécessaires pour exercer sa fonction.

Sa compétence repose sur son expérience et/ou une formation spécifique. Son autorité repose sur une délégation de pouvoir délivrée par le comité. Les moyens nécessaires sont fournis par le club.


Maîtriser un processus, c’est d’abord disposer d’une méthode de travail


Le profil-type du chef

  • Sens des responsabilités et du service
  • Compétences techniques
  • Capacité d’écoute, et de pédagogie
  • Adaptabilité.
  • Bon sens et curiosité
  • Esprit critique


Les joies et les peines du chef

La fonction de chef présente une variété d’action et des opportunités qui permettent l’acquisition de nouvelles compétences et sont des sources d’épanouissement.

Une résistance au stress est de mise et la capacité d’adaptation permanente est indispensable. La finalité de l’activité repose en grande partie sur lui et sur son dévouement.


Les enjeux associés à la fonction de chef

Le comité ayant pour mission principale de piloter les activités, avec le concours des chefs désignés, il doit s’assurer de l’atteinte des objectifs et des résultats attendus par rapport aux objectifs fixés. A cet effet il :

  • Encourage la prévention des accidents.
  • S’assure que les ressources allouées sont utilisées de manière optimale.
  • S’assure du traitement des dysfonctionnements et engage les actions correctives associées.
  • S’assure de la mise à jour de la base documentaire (dossiers techniques, rapports, documents de procédures…)
  • Décide des actions à mener visant à corriger les dysfonctionnements ou améliorer le processus.
  • Identifie les opportunités d’amélioration et propose les actions préventives associées.
  • Organise la revue de processus.
  • Rendre compte des résultats aux personnes ou organismes concerné.