Le fil d'Ariane

De Plongeplo
Aller à : navigation, rechercher

Le fil est une piste, il rassure ; mais le fil est souvent un piège et un facteur déclenchant d’accidents mortels par son absence, sa défaillance ou sa mauvaise utilisation.

Ces risques se retrouvent chaque fois que l’on utilise un dévidoir, grotte, spéléo, palier au parachute, sous glace, à l’intérieur d’épaves, en profonde pour retrouver le mouillage, recherche etc.

Le fil sera soumis à de nombreuses contraintes dues au milieu, frottement sur les arêtes rocheuses, tôles coupantes etc. Le fil n’est pas fait pour se tracter dessus, c’est une guide.
Cordelette.jpg

On choisira une matière résistante, imputrescible de 2 à 3mm de couleur claire voyante (blanc, jaune, orange…). Le Kevlar est très résistant mais difficilement coupable. La solidité de ce fil dépend à la fois de la matière utilisée, du nombre de brins qui le composent et de son diamètre. Il est indispensable de vérifier minutieusement un fil neuf avant de l’enrouler sur le dévidoir, on a parfois de mauvaises surprises : défauts, faiblesse etc.


Préparation du fil Toujours le mouiller et de le faire sécher avant de l’utiliser, car certains fils se rétracte la longueur peut perdre jusqu’à 10 % de sa valeur. Le marquer, tous les 3 mètres, et tous les 10 mètres. Le fil peut ainsi aider à remplacer un profondimètre défectueux pour effectuer des paliers corrects.

On peut poser des étiquettes en Scotch taillé en pointe pour indiquer le sens de la sortie. Eviter les nœuds ou traits successifs sur le fil, c’est souvent peu clair à interpréter si vous être stressé et narcosé !

Veillez à bien attacher le fil à l’axe du dévidoir, et à l’enrouler le plus correctement possible, d’un côté puis de l’autre sans trop le serrer.


L'accessoire indispensable :

Lorsqu’il y a un fil, il y a souvent emmêlement, dans beaucoup de cas les plongeurs se prennent dedans, le plus souvent par une palme ou le scaphandre dorsal.

rigt

Toute utilisation du fil+dévidoir doit donc être associée à un instrument capable de couper rapidement le fil d'une seule main.


Retour à : Techniques particulières